14 posts categorized "Sport"

01 octobre 2011

Coupe de France : le Football Club de Moirans exceptionnel !

297 - FCM_01 C'est une performance exceptionnelle qu'a réalisé le Football Club de Moirans (FCM) ce samedi soir, à l'occasion du 4ème tour de la coupe de France, en battant le Stade Olympique de Chambéry (SOC) par 2 buts à zéro. A cette occasion ce sont probablement plus de 2000 supporters qui s'étaient massés dans les tribunes du stade Colette Besson pour encourager les joueurs Moirannais, faisant honneur dans le même temps aux infrastructures absolument remarquables dont est dotée la commune.

Il est peu dire que le FCM faisait figure de challenger avant le coup d'envoi, puisque le SOC avait atteint l'année dernière les quarts de finale de la coupe de France après avoir éliminé successivement trois clubs de Ligue 1 (Monaco, Brest puis Sochaux). Alors que le FCM évolue en Promotion Honneur Régionale, c'est en semi-professionnel que se place le SOC, qui joue dans le championnat de CFA2.

297 - FCM_05 Et pourtant, depuis la première minute de jeu jusqu'à la dernière, c'est avec une énergie incroyable et la foi en leur talent que les joueurs de Moirans se sont illustrés sur le terrain de la plus belle des manières. Après être parvenus à maintenir un score vierge à la mi-temps, la seconde a été ponctuée de 2 buts magnifiques de l'attaquant Julien Ferluc, à la 59ème et 64ème minutes. Deux buts construits de manière collective et structurée, conclus par des gestes techniques de grande précision.

Ce succès est d'ores est déjà le couronnement d'une saison exceptionnelle pour les joueurs, pour le Président Gaëtan Biserta et les dirigeants, ainsi que pour l'entraîneur Manu Ribeiro. Et la suite à venir ne manquera pas de tenir en haleine les partisans du club, avec l'espoir (pourquoi pas ?) d'être l'incarnation du parcours exceptionnel du "petit poucet" de cette année !

Les caméras de télévision de "Stade 2", présentes à Moirans pour suivre le parcours du SOC en coupe de France cette année, ne s'y sont pas trompé : le SOC éliminé, c'est dorénavant le FCM qui sera suivi par la chaîne de télévision nationale. Un présage pour les matches à venir ?

Retrouvez ici le site du Football Club de Moirans.

297 - FCM_02 297 - FCM_03 297 - FCM_04

29 septembre 2011

Grappling / MMA : quel avenir en France ? (2/2)

295 - MMA_01 Désireux, une fois n’est pas coutume, de partager mes passions sportives parmi des billets à vocation essentiellement politique, j’évoquais hier le manque de reconnaissance douloureux à vivre pour les passionnés du grappling en France. Mais sans doute l’ignorance des médias nationaux pour le succès des combattants Français dans cette discipline est-elle insignifiante au regard de la désinformation véhiculée au sujet d’une discipline étroitement liée, le « MMA » (Mixed Martial Arts), dont la pratique en compétition demeure interdite en France.

Le MMA est un sport de combat qui vise à combiner les disciplines martiales traditionnelles afin d’offrir des combats complets qui autorisent les assauts debout en boxe pieds/poings, la lutte au corps à corps, et le combat au sol avec des frappes et des soumissions (clés, étranglements…) autorisées. Souvent appelée « Free Fight » (ou « combat libre » en Français), cette discipline jouit en France d’une mauvaise réputation basée sur des confusions, des préjugés nourris de légendes entretenues par ses détracteurs, et des images anciennes véhiculées par ceux qui trouvent souvent un intérêt à endiguer son développement.

Il fut une époque, jusqu’au milieu des années 90 essentiellement, où quelques organisations étrangères organisaient des combats de « Free Fight » dans des conditions de sécurité et de respect des combattants absolument indignes. Certains pratiquants courageux, mais pas forcément très expérimentés, se retrouvaient alors parfois pour s’opposer sans gants, sans protection, presque sans règle, dans des combats dont l’issue était parfois dangereuse. Les images étaient violentes, choquantes, parfois insupportables. Mais il s’agit d’une époque absolument révolue, avec laquelle le « MMA » d’aujourd’hui, qui est un sport institutionnalisé que je défends, n’a absolument rien à voir.

295 - MMA_02Il s’agit aujourd’hui d’opposer des athlètes complets, expérimentés, protégés médicalement, dans un cadre règlementé, avec des règles strictes, et des arbitres vigilants et respectés qui interrompent le combat lorsque l’intégrité physique d’un athlète est mise en danger. Il ne s’agit donc pas de « combats clandestins comme dans les films », mais bel et bien d’un sport de combat moderne et tout à fait respectable, qui véhicule comme les autres des valeurs éducatives précieuses : respect de l’adversaire, contrôle de soi, engagement, rigueur.

Si les images des combats sont souvent spectaculaires, et contrairement aux idées reçues, leur issue sur le plan des dommages physiques occasionnés n’est généralement pas différente de celles des disciplines de boxe plus traditionnelles. Preuve s’il en était besoin, au cours des dix dernières années le « MMA » n’a conduit à déplorer aucune blessure invalidante (a fortiori évidemment aucun décès…), là où on déplore chaque année plusieurs dizaines de morts en plongée, en sports automobiles, ou en boxe anglaise (le « noble art » !). Et pour cause ! Les statistiques ont démontré que si un tiers des combats se concluait sur KO (comme en boxe) ou par arrêt de l’arbitre consécutif à des frappes, un autre tiers des combats se termine sur soumission (abandon de l’adversaire sans traumatisme physique), et le dernier par décision aux points. Des combats peuvent même se terminer sans que le moindre coup n'ait été échangé !

Seulement voilà : parce qu’il a contribué à faire tomber le mythe de certains arts martiaux qui se proclamaient « imbattables », parce que le succès fulgurant qu’il rencontre à l’étranger développe une concurrence difficile à endiguer pour des fédérations sportives traditionnelles bien implantées, parce qu’il est parfois plus commode de se contenter de présupposés malhonnêtes plutôt que de se forger une opinion éprouvée par l’étude des faits, le MMA continue en France de subir la pression de ceux qui veulent interdire à ses passionnés de le pratiquer.

295 - MMA_03La nomination en qualité de Ministre des Sports de David Douillet, double champion olympique de judo, et à ce titre spécialiste des disciplines de combat, suscite des espoirs de changement aux yeux de tous ceux qui aspirent à ce que le MMA puisse bénéficier d’une évolution de son statut en France. C’est donc tout naturellement que comme de nombreux passionnés, j’ai pris la plume afin de lui écrire sans tarder pour appeler son attention sur cette question qui me paraît légitime, pour que la pratique du MMA puisse être autorisée en France, de manière évidemment encadrée afin que tous les excès que certains redoutent puissent être évités.

A n’en pas douter, les prochains mois nous donneront une partie des réponses attendues par plusieurs dizaines de milliers de Français pratiquants et amateurs de disciplines de combat. Gageons que la France saisira l’occasion de moderniser son approche de la question, à l’image des pays qui nous entourent.

Retrouvez ici le courrier que j'ai adressé à David Douillet, Ministre des Sports, pour lui demander d'ouvrir le dialogue au sujet de l'autorisation de la pratique du MMA en France.

27 septembre 2011

Grappling / MMA : quel avenir en France ? (1/2)

294 - ADCC_2011_01 Nous venons de vivre un week-end absolument exceptionnel sur le plan sportif. Il y avait évidemment la coupe du monde de Rugby, le championnat du monde de cyclisme, ou le grand prix de Formule 1 de Singapour…

Fidèle aux disciplines qui me passionnent, c’est cependant au sujet d’évènements moins médiatisés dans notre pays que j’écrirai ici, en évoquant des compétitions de « grappling » et de « Mixed Martial Arts » qui se sont déroulées en Angleterre, aux Etats-Unis et au Japon.

En grappling tout d’abord, l’ADCC 2011 était organisé samedi et dimanche à Nottingham, en Angleterre. Le grappling est un sport de combat dans lequel les frappes ne sont pas autorisées, qui combine les règles de la lutte libre (amenées au sol de l’adversaire avec saisies aux jambes autorisées) et des techniques de « soumission » (pousser l’adversaire à l’abandon par une clé ou une torsion articulaire, une compression musculaire ou un étranglement). L’ADCC (Abu Dhabi Combat Club) est la compétition la plus prestigieuse de la discipline, qui réunit les plus grands champions du monde entier tous les deux ans. Elle a tenu toutes ses promesses cette année encore, offrant plus d’une centaine de combats spectaculaires souvent absolument époustouflants de technique et d’engagement.

294 - ADCC_2011_02 Les amateurs se seront régalés de la suprématie technique toujours inégalée de Marcelo Garcia, des clés de genou absolument redoutables de Rousimar Palhares, ou de la consécration ô combien méritée d’un André Galvao au sommet de son art.

J’avais eu le bonheur d’assister, il y a deux ans, à l’édition 2009 qui se tenait à Barcelone. J’y avais d’ailleurs consacré un article sur ce blog. Je supportais alors les rares Français sélectionnés pour participer à cette redoutable compétition, au premier rang desquels mon ami Nicolas Rénier. Fin 2010 et au début de cette année 2011, je l’avais accompagné lors des sélections continentales en Croatie et en Finlande, afin de lui manifester soutien et encouragement. Sacré champion du monde de Grappling en 2009, premier Français à combattre à l’ADCC, premier Français à obtenir la ceinture noire de Luta Livre,  Nicolas Rénier brille depuis maintenant plusieurs années dans le monde entier… dans l’indifférence pourtant quasi-totale des médias nationaux.

Ce manque d’intérêt de la part des journaux généralistes est indigne du minimum de respect qu’ils devraient témoigner aux Français qui gagnent en silence, qui s’entraînent avec une intensité et une rigueur professionnelles en présence de moyens dérisoires, et qui représentent une discipline en pleine ascension dans notre pays. Nicolas Rénier se bat avec passion et détermination. Il l’a encore démontré ce week-end à Nottingham, perdant plus de 4 kilos en quelques heures afin d’atteindre le poids requis pour sa catégorie, et tenant tête au redoutable combattant Américain Baret Yoshida, sous les yeux admiratifs des champions Brésiliens et Américains les plus expérimentés.

294 - ADCC_2011_03 A n’en pas douter, sans le soutien indéfectible de ses proches et d’une communauté de passionnés relativement restreinte mais  solidaire, il aurait été mission impossible pour le champion parisien d’accomplir de tels exploits. En parallèle de sa carrière sportive particulièrement intense (il participera cette semaine aux championnats du monde à Belgrade en Serbie), Nicolas Rénier s’est mué en chef d’entreprise courageux, en ouvrant à Paris au début du mois de septembre un club pour sa « NRFight Team », où sont délivrés des cours dans des disciplines variées. C’est ainsi qu’il continue, au-delà même de ses résultats sportifs exceptionnels, à se faire l’ambassadeur infatigable de son sport dans le costume d’un pédagogue hors-pair.

Il serait temps qu’une reconnaissance publique à la hauteur de la noblesse du grappling puisse lui permettre de se développer en France comme il le mérite. Ce ne serait qu’anticiper une éclosion qui sera quoiqu’il arrive incontournable au cours des prochaines années.

A venir : L'avenir du MMA en France (2/2)

28 août 2011

Teddy Riner, pour l'Histoire !

281 - Riner Colossal ! Voici un qualificatif qui sied tant à la performance réalisée ce week-end par Teddy Riner, qu'à l'athlète lui-même.

Ses 2,04 mètres et ses 138 kg, désormais célèbres, ne cessent d'impressionner sur le tatami, par l'explosivité et la puissance qu'ils lui permettent de développer. Mais en obtenant un 5ème titre de champion du monde, à 22 ans seulement et avec la manière, c'est dans les tablettes de marbre de sa noble discipline que le champion Français inscrit aujourd'hui son nom.

Teddy Riner fait dorénavant partie de cette élite des athlètes dont le nom sera à jamais associé au sport dans lequel ils ont excellé. Tel Carl Lewis en Athlétisme, Alexandre Kareline en Lutte, ou Lance Armstrong en cyclisme, il a d'ores et déjà fait preuve d'une domination sans commune mesure, associant des aptitudes physiques exceptionnelles à une rigueur de travail quotidienne, une détermination mentale à une technique académique frisant la perfection.

Mais c'est parce qu'il demeure humble et accessible que Teddy Riner est aujourd'hui plébiscité par son public, et que la simple évocation de son nom est capable à elle seule de faire vrombir Bercy.

C'est maintenant vers les Jeux Olympiques de Londres que les regards se tournent pour la suite des aventures de Teddy Riner, dont les 22 ans réservent encore de nombreuses années de carrière... et combien de titres ?

24 juillet 2011

L'exemplarité du Football Olympique Voironnais (FOV)

279 - Football Olympique Voironnais Présidé par l'amoureux inconditionnel du sport qu'est le Voironnais André Gal, le FOV (Football Olympique Voironnais) est en train d'écrire parmi les plus belles pages de son Histoire.

Sur le plan sportif tout d'abord, l'équipe première a décroché la saison dernière une montée historique en Promotion Honneur Régionale, et s'apprête donc dans les prochaines semaines à affronter des clubs Rhônalpins parmi les plus redoutables. A ce niveau de compétition, les joueurs sont déjà des athlètes confirmés, qui doivent conjuguer un talent personnel avec un sens aigu du collectif, mais surtout avec une rigueur exemplaire dans la régularité des entraînements.

Il s'en est fallu d'un seul malheureux point au classement pour que l'équipe réserve ne passe elle aussi en division supérieure, ce qui aurait par la même occasion assuré à l'équipe 3 de faire de même ! Preuve s'il en était besoin de la santé du club, homogène dans ses niveaux, et équilibré dans sa gestion des différentes équipes qui le composent. Cette préoccupation pousse d'ailleurs les dirigeants du club à recruter pour la saison prochaine des jeunes pour les catégories U15 et U17, afin de préparer, déjà, les succès de demain.

Mais parce que le Football revêt des valeurs éducatives importantes qui transcendent, à l'échelle amateur, les simples résultats sportifs, les dirigeants du FOV ont porté une attention toute particulière à la qualité de l'encadrement de leurs joueurs les plus jeunes. C'est ainsi que la Fédération Française de Football vient de décerner au club Voironnais un "label qualité" qui témoigne du sérieux du personnel d'encadrement qui doit être diplômé, ainsi que de la qualité des structures, avec des vestiaires et des locaux qui doivent répondre à des normes strictes.

Sans doute l'initiative innovante qui avait été prise pour la saison dernière, avec la création d'une "charte de fair-play" que les joueurs devaient respecter, a-t-elle plaidé en faveur du FOV, qui a obtenu ce label prestigieux en une seule année, là où beaucoup ont généralement dû perséverer pendant 2 ou 3 ans avant de l'obtenir.

Alors, évidemment, dans ces conditions, les ambitions sont hautes pour la saison 2011-2012... André Gal ne cache notamment pas sa volonté d'un parcours prestigieux en coupe de France. C'est tout le mal que l'on peut souhaiter à ce club exemplaire qui porte haut les valeurs du ballon rond !

17 juillet 2011

Formidable Thomas Voeckler !

275 - Voeckler Le tour de France 2011 tient toutes ses promesses ! Certes, les deux premières semaines de course et le passage par les Pyrénées ont été moroses en ce qui concerne la bataille tant attendue entre les grands favoris de cette édition. Mais les passionnés se réjouissent d'un scénario tout à fait palpitant, et la France entière est tenue en haleine par les performances stupéfiantes de Thomas Voeckler, qui détient le maillot jaune depuis une semaine en déjouant tous les pronostics.

Audacieux dans l'échappée qui le conduisit jusqu'au sommet du classement général, courageux dans sa lutte avec les plus grands dans les sommets Pyrénéens, c'est toujours avec le même sourire, la même franchise en interview, et une modestie parfaite en toutes circonstances, que le champion Vendéen a su s'attirer la sympathie générale des spectateurs français.

Ce n'est pas franchement une découverte : cela fait désormais quelques années que Thomas Voeckler ponctue le Tour de France de coups d'éclats qui en relèvent l'intérêt... et permettent de satisfaire nos élans patriotiques estivaux !

Les qualités qu'il démontre sont néamoins un plaisir chaque fois renouvelé, tant pour ses performances sportives que pour le tempérament exemplaire dont il témoigne. La simplicité avec laquelle il déclare "faire du vélo" quand il s'agit pour lui de décrire une chevauchée parmi les meilleurs grimpeurs mondiaux sur les cols montagneux les plus hostiles, ne cesse de m'être sympathique.

Thomas Voeckler est l'incarnation parfaite de l'anti-star-de-football-arrogant-et-prétentieux. Il est incontestablement un exemple pour tous les jeunes sportifs qui aspirent au succès dans les disciplines qu'ils exercent. Il est une fierté pour la France lorsqu'il rayonne sur nos routes, et un ambassadeur prestigieux du cyclisme en tant que sport digne du plus grand respect. Chapeau l'artiste !

13 septembre 2010

Teddy Riner, nouvelle vitrine du judo français

212 - Teddy_Riner Le 13 août 2008, dans l'un des tous premiers billets du présent blog, je souhaitais rendre hommage aux performances du judo français, dignement représenté aux Jeux Olympiques de Pékin. Avec ses brillants résultats dans le cadre des championnats du monde qui viennent de se dérouler au Japon, c'est avec une satisfaction intense que je m'inscris dans les pas de ce que j'exprimais à l'époque, pour saluer la performance et le talent de Teddy Riner, nouvelle gloire du judo français.

Pendant de longues années, c'est le judoka David Douillet qui incarnait mieux que quiconque les vertus de cet art martial remarquable de discipline, d'engagement, de rigueur et de respect de l'adversaire. A l'issue d'une carrière sportive exemplaire, il s'engageait auprès d'associations de bienfaisance, avant d'entrer brillamment depuis peu dans la vie publique par son élection en qualité de Député des Yvelines.

Teddy Riner sera probablement un digne successeur de David Douillet. Rien ne permet en tous cas d'en douter.

Sur le plan sportif, en cumulant 4 titres de champion du monde à 21 ans seulement, Teddy Riner a déjà égalé le record de son aîné. Son humilité et sa discrétion laissent entrevoir des interventions publiques pertinentes et réfléchies, qui font d'ores et déjà de lui un ambassadeur exemplaire pour la France. Il lui restera à ne pas décevoir les nombreux espoirs qui sont placés en lui, et son nom sera durablement associé à celui de la discipline qu'il exerce avec tant de talent.

Un arbitrage contestable aura privé Teddy Riner - lui autant que nous ! - d'une médaille d'or en toutes catégories qui lui aurait permis d'être le premier à conquérir 5 titres de champion du monde. Avec un peu de recul, tout cela deviendra vite subsidiaire. Nul ne doute plus, aujourd'hui, que la conquête de cette performance exceptionnelle ne soit pour lui qu'une question de temps.

28 juin 2010

L'équipe de France, le football, et la France...

200 - FFFFiasco L'équipe de France de football a connu un fiasco sans précédent dans cette coupe du monde 2010.

Un fiasco sportif tout d'abord, qui n'est pas une première, et que les Bleus alternent régulièrement avec des succès depuis maintenant 16 ans. Que l'on exprime sa déception est normal et compréhensible. Mais la logique sportive impose qu'il faille perdre ou gagner, et force est de s'y résoudre. Ce n'est pas spécialement grave. Pas de quoi mobiliser l'énergie du pays lorsque des enjeux bien plus fondamentaux l'attendent.

Le fiasco humain et psychologique qui a pitoyablement braqué les projecteurs sur notre sélection nationale, en revanche, est considérablement plus préoccupant. Il démontre le délitement d'un effectif dépourvu de cohésion, de motivation, et de fierté de porter les couleurs de la Nation. Ces images, elles, ont blessé l'orgueil patriotique de l'amoureux de la France que je suis.

Les épisodes de cette équipe de France en Afrique du Sud m'inspirent 3 réflexions :

1) Je m'abstiendrai de tout commentaire sur le plan sportif, car je ne m'estime pas qualifié pour intervenir sur le plan de la formation technique ou du choix du recrutement des joueurs. Je suis franchement exaspéré des affirmations assurées et péremptoires de tous ceux (politiques, journalistes ou autres...) qui prétendent endosser l'habit du sélectionneur, avec le confort de ne pas avoir à assumer une part quelconque de responsabilité sur le résultat forcément fictif d'arbitrages virtuels. "Chacun son métier, les vaches seront bien gardées".

2) Pendant longtemps, je n'étais pas le dernier à maugréer contre le mutisme et l'ironie perpétuellement affichée de Raymond Domenech. J'étais de ceux qui espéraient, depuis l'Euro 2008, qu'il serait remplacé par un sélectionneur plus charismatique et communicatif. Mais rétrospectivement, à la lumière des révélations diffusées dans la presse, j'en viens à tempérer mon jugement... A voir l'immaturité, la vanité et le désintérêt pour le jeu d'une partie des cadres de l'équipe, je lui tire mon chapeau d'avoir supporté si longtemps des caprices aussi stériles et dérisoires.

3) Plutôt que de m'épancher amèrement sur tout ce que je reproche aux joueurs dans leur indignité à porter les couleurs de notre pays, je privilégierai le contraste avec la mise en valeur de celui qui me semble devoir être un exemple à suivre, le pilier de l'équipe de France de Rugby Sébastien Chabal, qui déclarait il y a quelques jours sur son blog : "Le maillot Bleu a une charge, une symbolique différente des autres. Celle d’être choisi parmi l’élite de mon sport pour représenter les couleurs de mon pays. Mais que faut-il de plus pour se transcender ?". Chapeau ! Voilà qui réconcilie avec le sport, et qui mérite d'être porté en exemple.

On discutera encore probablement longtemps de cet épisode navrant de l'équipe de France de football lors de la coupe du monde 2010. Reste à voir ce que l'Histoire en retiendra dans quelques années : l'expression d'un malaise sociétal tel que le décrit le philosophe Alain Finkielkraut, ou l'expression passagère de gamins immatures et excessivement gâtés ? Probablement un peu des deux...

13 décembre 2009

Deux français champions du monde de Grappling !

Fila_WC A la fin du mois de septembre, je faisais sur le blog un petit compte-rendu d'une compétition internationale de Grappling à laquelle je m'étais rendu à Barcelone. A cette occasion, je dressais succinctement le portrait de deux de nos champions français dans cette discipline mixant la lutte libre et le combat au sol : Nicolas Rénier et Laurence Cousin.

J'ai aujourd'hui la joie immense de pouvoir annoncer qu'ils ont tous deux décroché le titre de Champion du Monde, ce week-end en Floride, dans leur catégorie de poids respective ! Il est probable que les journaux français n'en parleront que trop peu, c'est pourquoi je tiens à l'écrire brièvement ici, pour que le plus grand nombre en soit informé.

Laurence_Cousin Nicolas Rénier et Laurence Cousin sont d'immenses champions. En étant couronnés du titre mondial, plus personne ne peut désormais en douter. Je leur adresse toutes mes félicitations. Leurs victoires sont la juste récompense d'un investissement intense pour la discipline noble qu'est le Grappling. Les heures et les heures d'entrainement passées dans l'anonymat de petites salles de sport aux côtés de partenaires de galère auront porté leurs fruits. J'en suis particulièrement heureux.

Laurence Cousin réalise même l’exploit d’être doublement couronnée, sans Gi (Kimono) et avec Gi, ce qui est une performance rarissime, et témoigne d’une maîtrise technique extraordinaire.

Nicolas_Renier J'ai également une petite pensée pour les autres français engagés dans cette compétition, qui ont également recueilli des résultats exemplaires : Fabien Brochetelle termine 5ème en -60 kg sans Gi, et 3ème avec Gi ; Karim Saki termine 5ème en -66 kg sans Gi, et 3ème avec Gi ; David Pierre Louis remporte l’argent en -84 kg avec Gi ; Johan Romming remporte le bronze en -96 kg sans Gi, et l’argent avec Gi ; Soufiane El Garne remporte le bronze en -120 kg sans Gi ; et Romy Ruyssen remporte l’argent en féminine -66 kg sans Gi et avec Gi.

Je vous invite à adresser à nos champions français vos messages de félicitations en commentaires. Il est gratifiant de savoir que notre nation a été victorieuse ce week-end.

Après avoir disserté pendant plusieurs semaines sur la main malheureuse de Thierry Henry, il serait bon que les journaux d’actualité parlent des sportifs qui gagnent dans l'ombre, loin des excès médiatiques, du strass et des paillettes !

08 octobre 2009

Football : Le GF 38 dans la tourmente. Où est la Mairie ?

Logo_GF38 Il ne fait pas mystère que le GF 38 souffre depuis le début de la saison de Ligue 1. Après 8 journées de championnat, le club n'a toujours pas empoché le moindre point, et reste figé en dernière position du classement, avec 8 défaites. 17 buts ont été encaissés et seulement 4 marqués. A cela s'ajoute également une défaite supplémentaire, avec l'élimination de la Coupe de la Ligue dès le premier tour. C'est évidemment particulièrement douloureux pour les supporters.

On m'a mis en garde : "Ne parle pas du Foot ! C'est un sujet tabou, tu vas forcément te mettre des gens à dos !". Je réponds que puisque tout le monde en parle dans la rue et ailleurs, il n'y a pas de raison que je ne le fasse pas moi-même. Ce qui me choque, au contraire, c'est justement le silence assourdissant des responsables de tous horizons sur le fiasco de ce début de saison.

L'année dernière, à la même époque de l'année, le Maire de Grenoble Michel Destot n'avait d'yeux que pour son équipe première, qui remportait brillamment une série de matches difficiles. Il partageait alors sa joie de voir une équipe victorieuse dans le stade des Alpes dont il vantait tant les qualités, et il posait en photo avec les joueurs. Les messages se succédaient, notamment sur son blog, pour annoncer les matches ou se féliciter des résultats.

Lire la suite "Football : Le GF 38 dans la tourmente. Où est la Mairie ?" »



A propos...
Le blog
Créé en juillet 2008, ce blog est un carnet d'expression personnelle.
Qui suis-je ?
A bientôt 30 ans, domicilié à Voiron, je suis Chargé de mission départemental de l'UMP 38 et Délégué UMP de la 9ème circonscription de l'Isère. J'ai été candidat aux élections législatives de juin 2012 dans cette même circonscription. Je suis par ailleurs diplômé de Sciences Po et de l'École Supérieure de Commerce de Grenoble.
Liens