« Bonne année 2013 ! | Accueil | Invité de l'émission "La voix est libre" diffusée sur France 3 le 20 avril 2013 »

08 février 2013

L’Hôpital de Voiron, grand oublié du gouvernement

369 - Ayrault_GrenobleLe projet de nouvel hôpital de Voiron a été le grand oublié du déplacement du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et de la Ministre de la Santé Marisol Touraine organisé ce jour à Grenoble. Aucune étape planifiée dans la capitale du Voironnais, alors même qu’un léger détour sur le trajet de l’aéroport aurait permis de soutenir utilement le personnel hospitalier face à ses conditions de travail dégradées. Pas même un mot dans les discours, et sans doute pas une pensée.

Alors que l’agence Régionale de Santé a engagé sa part de financement, et que l’hôpital est géré depuis plusieurs années de manière à optimiser le bouclage financier du projet, c’est la participation de l’Etat qui, désespérément, fait défaut. Il eut été encourageant que la visite des plus hauts responsables du gouvernement dans notre département pour parler de santé s’accompagne d’un témoignage concret et significatif pour le nouvel hôpital de Voiron. Il n’en est rien.

Cette absence d’éléments nouveaux fait craindre le pire pour l’avenir des soins hospitaliers offerts aux 150 000 habitants d’un bassin de santé qui dépasse le seul Pays Voironnais et intègre une partie de la Bièvre, de la Valdaine et du sud-Grésivaudan. Les espoirs fondés sur le développement économique et le gisement d’emploi qui seraient générés par un nouvel hôpital à Voiron sont aussi en passe d’être déçus.

En réalité, le projet de nouvel hôpital de Voiron ne s’enlise pas : il recule. Car au désintérêt manifeste de l’Etat s’ajoute l’annulation récente des deux déclarations d’utilité publique par la justice. Le Maire de Voiron Roland REVIL, et la Députée écologiste Michèle BONNETON dont il est suppléant, apparaissent manifestement incapables d’obtenir de leurs amis au gouvernement les engagements tant attendus par les habitants de Voiron et du Pays Voironnais. Aujourd’hui, il ne suffit plus de mots, de paroles et d’incantations vaines pour nous faire croire que les choses avancent et que tout va bien ; il faut des gestes concrets, mais ils n’existent pas.

C’est un cruel désaveu pour Voiron et le Pays Voironnais, qui motive le besoin de renouer avec des décideurs locaux mieux à même de défendre efficacement les intérêts du territoire.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en souscrivant au fil RSS de cette note.

Pourquoi aucun de vos amis , de votre Famille Politique ne fait de commentaire sur vos billets que je lis toujours attentivement?
Courage et continuez.
Pierre
PS : bizarre ce jour je te vouvoie ce n'est pas une marque de distance car ces derniers temps je te tutoyais.

Je tiens à saluer le travail de Julien Polat comme future Maire UMP de Voiron et son bras droit le future Président de la CAPV le notaire Legrand. Depuis trop longtemps les grands projets à Voiron n’avancent pas hôpital, contournement routier du fait de la volonté des gouvernements depuis 10 ans de ne pas faire de cadeaux à un territoire de Gauche avec comme député André Vallini. Mais aussi du Maire de Moirans Gérard Simonet qui se bat contre le contournement depuis des années mais aussi qui est contre l’implantation de l’hôpital sur Voiron voir les comptes rendus de la CAPV et préfèrerait le voir dans la plaine de Moirans. Mais au fait qui fut le bras droit de Simonet….le même Julien Polat !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.



A propos...
Le blog
Créé en juillet 2008, ce blog est un carnet d'expression personnelle.
Qui suis-je ?
A bientôt 30 ans, domicilié à Voiron, je suis Chargé de mission départemental de l'UMP 38 et Délégué UMP de la 9ème circonscription de l'Isère. J'ai été candidat aux élections législatives de juin 2012 dans cette même circonscription. Je suis par ailleurs diplômé de Sciences Po et de l'École Supérieure de Commerce de Grenoble.
Liens